"PUTA*N OUI" ou "NON MERCI", ma boussole interne pour faire des choix conscients



Commençons par le commencement, je suis une Balance. Je parle du signe astrologique. Celui qui d'après moi, justifie la majorité de mes indécisions, ma volonté ultime de toujours trouver l'équilibre et ma tendance à rarement prendre parti (car dans ma réalité, tout le monde a toujours un peu raison)

Autant vous dire que je les sens les 60 000 à 70 000 pensées* quotidiennes qui me passent par la tête. It's no joke !



Dois-je écouter ce podcast ou cette musique ?

Porter ce pull qui gâche mon flow mais qui est confortable ou cette tenue sexy mais qui me rentre un peu dans les fesses ?

Est-ce que je rentre ou je sors ?

Bref, on est sur de vraies questions existentielles !


Alors j'ai bien conscience que tu n'es pas forcément Balance (et c'est ok, nobody is perfect), mais une petite voix me dit que parfois, c'est aussi difficile pour toi de prendre des décisions.






Depuis quelques temps, je m'essaye à un rituel qui jusqu'à présent ma bien aidé.

Il s'agit de me poser le plus honnêtement la question suivante.

Est-ce que cet(te) situation/personne/projet/voyage/repas représente pour moi un PUTA*N DE OUI, un full HELL Yeah ?

Si la réponse à cette question est OUI, alors j'y vais, je fonce et je considère que cette réponse est la bonne pour moi à ce moment de ma vie.

Si en revanche, la réponse est NON. Alors je choisis consciemment de ne pas donner suite et je trace ma route.


Plus facile à dire qu'à faire...


Je te l'accorde, accepter de prendre ses propres décisions quand on a eu l'habitude de se laisser porter par la vie, par les avis des autres et la peur de se faire juger, n'est pas toujours facile au début. Mais la vie est trop courte pour passer son temps à la vivre dans la contrainte.

Elle est trop courte pour continuellement se micro-trahir en faisant des choses qui nous font profondément ch*er.



Dans un Monde qui me semble parfois ne plus avoir de sens, ce PUTA*N DE OUI devient ma boussole. Il devient ma garantie de ne jamais me tromper, non pas parce que j'estime avoir toujours raison (quoi queeeee) mais parce qu'à partir du moment où je prends le temps de m'écouter, de prêter attention à cette voix intime et puissante qui sait ce qui est bon pour moi à ce moment, je suis sur le bon chemin.





Au commencement fût la peur


Au début, je n'osais même pas me poser la question car j'avais très peur des réponses qui pourraient faire surface. Je ne voulais par voir qu'il y avait beaucouuuuuppp trop de choses dans ma vie que je faisais par mimétisme, par habitude, pour ne pas déplaire et ne pas dire non.

Les premiers NON ont été difficiles. J'ai culpabilisé, douté, rationnalisé. J'ai eu peur, d'être rejetée, de ne plus être aimée, de passer à côté d'opportunités.

Et puis j'ai réalisé que le monde ne s'arrêtait pas de tourner, que la vie continuait et que la prochaine opportunité se présentait.

Au fur et à mesure, j'ai musclé ce NON et ça a donné encore plus de valeur à mes PUTA*N DE OUI


S'il y a bien une habitude qui mérite de mourir en 2021, c'est celle-là.

Celle qui consiste à me trahir un peu chaque fois que je ne suis pas 100% alignée avec un choix. Celle qui me fait souvent me contenter du moins.

Celle qui n'est pas en accord avec ma volonté de m'aimer fort, inconditionnellement et surtout d'être ma plus grande supportrice.


Depuis quelques temps donc, j'ose me poser cette question et accepter d'accueillir la réponse.


Ce projet qui me parait top mais qui va m'apporter du stress car les délais sont bien trop courts devient un NON

Cette invitation à sortir avec des amies que j'aime profondément alors que je suis fatiguée physiquement et émotionnellement devient un NON

Ce client qui ne match pas avec mes valeurs et qui me laisse un goût amer à chaque interaction devient un NON

Cet homme qui me parait être top mais qui n'est pas "parfait" pour moi devient un NON




Et c'est comme ça que j'ai commencé à faire le ménage dans ma vie. C'est avec cette simple question (à la réponse parfois difficile) que j'ai osé réorienter mes projets afin qu'ils soient alignés avec qui je veux être. C'est grâce à ces quelques mots qu'enfin j'ose partager ma voix et être totalement actrice de ma vie. Je suis celle qui choisis pour moi. Je crée la réalité qui m'apaise et qui me permet de donner beaucoup plus sereinement au monde.


A ton tour !


Quels sont les endroits de ta vie où tu n'oses pas te poser cette question ?

Quels sont les NON que tu n'as pas osé dire ?

Quels sont les PUTA*N DE OUI qui doivent être exprimer ?


Et si tu te sens perdu.e et que tu ne sais pas comment commencer, fais-moi signe et parlons-en lors d'un appel d'initiation offert !




(Res)Sources:

1: https://observer.com/2017/05/you-have-70000-thoughts-every-single-day-dont-waste-them-decision-making-process/


Pour être inspiré.e